Retour au portail Portail    Connexion Connexion    S'enregistrer S'enregistrer    Annuaire Annuaire    Guide du BBCode Guide du BBCode    Guide du forum Guide du forum  
Répondre au sujet  Revue de presse  3 enfants et une assmat tués lots d'un accident 
 Voir le sujet précédent   Voir le sujet suivant 
 Myel est absentMyelSexe : Féminin 
Musikwizzeuse


Message  15.07.2019 15:49:06  3 enfants et une assmat tués lots d'un accident  Répondre en citant  

Déjà que les puéri ne sont pas chaudes pour qu'on transporte des enfants dans notre véhicule……….

Citation :
Ce lundi 15 juillet peu avant 10 heures, une voiture et un train sont entrés en collision à Avenay-Val-d’Or, dans la Marne. Quatre personnes ont été tuées dans l’accident
Quatre voyageurs du TER ont été légèrement blessés, pris en charge par les pompiers, et le conducteur du train est extrêmement choqué, selon la SNCF qui a détourné la circulation ferroviaire.

«A priori, le véhicule aurait percuté la barrière fermée au moment où le TER Reims-Epernay passait», affirme Philippe Maussire, le maire de la commune, selon lequel la conductrice était une assistante maternelle, qui transportait trois enfants à bord de son véhicule. Les circonstances de cet accident n’ont pas été communiquées par les autorités.

Selon un photographe de l’AFP, qui a pu s’approcher des lieux du drame, le véhicule et le TER ont été enlevés, les deux barrières du passage à niveau sont baissées et l’une d’entre elle est défoncée.

La préfecture a confirmé dans un communiqué que le bilan faisait état de quatre morts, une femme et trois enfants, et de quatre blessés légers parmi les passagers du TER. Selon l’Union , des enfants de plusieurs familles font partie des victimes.

Selon la SNCF, il ne s’agit pas d’un passage à niveau considéré comme sensible, c’est-à-dire situé dans des endroits manquant de visibilité par exemple. Les circonstances de cet accident n’ont pas été communiquées par les autorités.

Selon la préfecture, l’accident s’est produit vers 9 h 54, sur la D201 reliant Ay-Champagne à Avenay-Val-d’Or entre une voiture et le TER qui assurait la liaison entre Épernay et Reims.

Le parquet de Reims a décidé d’ouvrir une enquête en recherche des causes de la mort. La section de recherche de Reims et la brigade de recherche d’Epernay sont co-saisies.
La préfecture de la Marne a ouvert un centre d’accueil des impliqués à la salle communale d’Avenay-Val d’Or afin d’accueillir les passagers du train. Une cellule d’urgence médico-psychologique a également été mise en place et elle tenue par le Samu.

Quatre voyageurs du TER ont été légèrement blessés, pris en charge par les pompiers, et le conducteur du train est extrêmement choqué, selon la SNCF qui a détourné la circulation ferroviaire.

«A priori, le véhicule aurait percuté la barrière fermée au moment où le TER Reims-Epernay passait», affirme Philippe Maussire, le maire de la commune, selon lequel la conductrice était une assistante maternelle, qui transportait trois enfants à bord de son véhicule. Les circonstances de cet accident n’ont pas été communiquées par les autorités.


Selon un photographe de l’AFP, qui a pu s’approcher des lieux du drame, le véhicule et le TER ont été enlevés, les deux barrières du passage à niveau sont baissées et l’une d’entre elle est défoncée.

La préfecture a confirmé dans un communiqué que le bilan faisait état de quatre morts, une femme et trois enfants, et de quatre blessés légers parmi les passagers du TER. Selon l’Union , des enfants de plusieurs familles font partie des victimes.

Selon la SNCF, il ne s’agit pas d’un passage à niveau considéré comme sensible, c’est-à-dire situé dans des endroits manquant de visibilité par exemple. Les circonstances de cet accident n’ont pas été communiquées par les autorités.

Selon la préfecture, l’accident s’est produit vers 9 h 54, sur la D201 reliant Ay-Champagne à Avenay-Val-d’Or entre une voiture et le TER qui assurait la liaison entre Épernay et Reims.

Une enquête ouverte
Le parquet de Reims a décidé d’ouvrir une enquête en recherche des causes de la mort. La section de recherche de Reims et la brigade de recherche d’Epernay sont co-saisies.

La préfecture de la Marne a ouvert un centre d’accueil des impliqués à la salle communale d’Avenay-Val d’Or afin d’accueillir les passagers du train. Une cellule d’urgence médico-psychologique a également été mise en place et elle tenue par le Samu.

Les sapeurs-pompiers et la gendarmerie nationale sont rapidement intervenus, sous le pilotage de la préfecture, pour secourir les passagers et sécuriser la route. 12 véhicules de pompiers et 28 sapeurs-pompiers sont sur place.
En 2018, les passages à niveau ont coûté la vie à 16 personnes, en baisse par rapport aux 42 décès recensés en 2017 et les collisions ont diminué de 20% entre 2017 et 2018, passant de 122 à 96. Le gouvernement a ainsi annoncé la hausse de 40% des moyens consacrés à la sécurisation des passages à niveau, de 32 millions d’euros en 2018 à 45 millions d’euros en 2022, afin notamment d’équiper en barrières automatiques des croisements signalés sur la route sans être protégés.
 Christeo est absentChristeoSexe : Féminin 


Message  15.07.2019 17:01:16   Répondre en citant  

Oh mon dieu......... :pleurs:
 Bidibulle est absentBidibulleSexe : Féminin 
Musikwizzeuse


Message  16.07.2019 06:38:11   Répondre en citant  

Et puis maintenant on lit tout et n'importe quoi…..
Que c'est triste :s-titelarme:
 blanche est absentblancheSexe : Féminin 
Modératrice


Message  16.07.2019 18:15:59   Répondre en citant  

Quel drame :s-olala: :s-titelarme:

.
 Freya est absentFreyaSexe : Féminin 


Message  18.07.2019 07:49:21   Répondre en citant  

c'est terrible………..
 Calou est absentCalouSexe : Féminin 


Message  18.07.2019 13:16:03   Répondre en citant  

:pleurs: :pleurs: :pleurs:

L'oreille est le chemin du coeur.
 
Répondre au sujet  Revue de presse Page 1 sur 1  Revenir en haut
Qui est en ligne ?
Qui est en ligne ? Il y a en tout 37 utilisateurs en ligne : 0 Enregistré, 37 Invités
Utilisateurs enregistrés : Aucun